Plus de 124 000 postes à pourvoir en 2015_2016

La dernière enquête de l’Agence nationale de promotion de l’emploi et des compétences
(ANAPEC) sur le marché de l’emploi et les besoins des entreprises confirme bien la tendance générale de l’évolution des secteurs porteurs : les services, l’automobile, l’offshoring…

Les responsables d’entreprises sondées déclarent avoir besoin de recruter 124.359 personnes, contre 103.365 besoins exprimés dans l’enquête 2014-2015. Cette évolution, calculée auprès de 500 entreprises installées dans plusieurs régions du Royaume, est surtout constatée au niveau des métiers mondiaux du Maroc (MMM) avec un taux de 44% des besoins du marché. Sans grande surprise, 61% des besoins exprimés se concentrent sur l’axe Casablanca-Tanger (Grand Casablanca : 27.005 postes, Rabat-Salé-Zemmour-Zaër : 23.107 et Tanger-Tétouan : 13.230).

Par ailleurs, l’enquête de veille de l’ANAPEC révèle que 33.258 opportunités d’emploi sont prévues dans des projets d’investissements à l’horizon 2016. La moitié de ces opportunités concerne le secteur du tourisme, l’hébergement et la restauration, alors que 15% d’entre elles concernent le secteur de l’automobile.
Ces résultats ont été présentés, le 23 juillet, lors d’un séminaire organisé par l’ANAPEC, en partenariat avec la wilaya de la région de Rabat-Salé-Zemmour-Zaër, et présidé par Abdeslam Seddiki, ministre de l’Emploi et des affaires sociales, sur le thème : «Demain l’emploi : les besoins, les métiers, les secteurs». Cet événement a été marqué par la signature de plusieurs conventions de partenariat entre l’ANAPEC et ses partenaires publics et privés pour les accompagner dans la satisfaction de leurs besoins en ressources humaines en termes de recherche des profils et de formation. Il s’agit notamment d’Attijariwafa bank, de la Banque populaire de Rabat et Kénitra, de Webhelp, d’Axa services Maroc…

Sources: LeMatin.ma – ANAPEC.ma

Plus de 124 000 postes à pourvoir en 2015_2016 was last modified: September 14th, 2015 by AtlasRECRUTE
blog comments powered by Disqus